Aller au contenu

Sous le regard de Laria – Chloé Garcia

Sous le regard de Laria est le premier roman de Chloé Garcia. Publié aux éditions Maïa c’est le premier tome d’une série qui se veut en cinq volumes. Roman de fantasy somme toute assez classique, il esquisse un univers qui lui ne l’est pas. Après avoir publié deux recueils de nouvelles (dont Un monde pour demain chroniqué sur le site), Sous le regard de Laria est un très bon démarrage dans le genre du roman, et j’espère voir la saga être rapidement publiée dans son intégralité.

Résumé :

Le royaume de Linaria a toujours vécu en paix, sous la bienveillance de la déesse Laria. Le couronnement d’Ystar, fils du Tiane, représentant divin de la déesse, approche. De son côté, sa sœur Via a d’autres soucis en tête. De terribles cauchemars l’assaillent et de puissants pouvoirs se développent en elle. Serait-elle une anomalie ? Ou pire, un monstre ?

À l’est, l’Elfe Lildrille, au sang maudit à la naissance, est interdit d’assister à la cérémonie. Il ne pourra passer du temps avec Via, sa plus grande amie. Alors qu’il fuit pour la rejoindre, une guerre familiale intestine fait échouer tous ses plans et le transforme en criminel.

Plus au sud, indisposée par une jambe cassée, la reine Cassiopée se terre dans son antre. Une terrible tragédie remet en cause son amour pour la déesse, alors qu’un attentat meurtrier avorte la cérémonie de couronnement. La paix en Linaria survivra-t-elle ?

Chronique :

La couverture de Cyril Barreaux rend assez bien pour ce genre de roman. Elle représente très bien les trois points de vue principaux du roman à savoir Lildrille, Enevive (Via pour les intimes) et Cassiopée. Nous sommes loin des grandes illustrations de la fantasy mais pour un premier roman de surcroit dans une maison d’édition assez peu connue, nul doute qu’elle attirera le regard des lecteurs.

Le scénario est découpé en trois arcs principaux. Le premier repose sur les énigmes qui entourent Via. C’est par ce point d’entrée que tout le système politique et magique est mis en avant. C’est de loin celui qui porte le plus à conséquences sur le reste du livre et également celui que j’ai préféré lire, surtout dans sa toute dernière partie. Le second arc entoure Lildrille. Bien que plus faible en termes de nombre de pages et de conséquences, on y voit un monde différent de celui de Via et on comprend qu’il sera important dans la suite du roman. Enfin le dernier arc repose sur le personnage de Cassiopée. Je dois dire que celui-ci m’a un peu plus laissé de marbre, l’usage du personnage aigris qui complote est du déjà-vu et je ne lui ai pour le moment par trouvé d’originalité. De part sa courte taille par rapport au reste du récit, il n’en entraine pas de conséquence négative sur le roman. Et sera surement très intéressant dans la suite de la saga, le final ouvrant de nouvelles possibilités pour Cassiopée.

Les personnages de ce roman sont nombreux en dehors des trois déjà cités. Premier tome de série oblige, ils restent pour le moment moyennement détaillés et prendront en importance dans la suite de la série. On notera le duo formé par Via et sa suivante Nandra, qui marche très bien. Duo moteur du récit, on lui porte rapidement un fort intérêt.

Chloé Garcia écrit bien, ça je le savais de par la lecture de ses nouvelles. Les défauts auxquels je fais allusion dans cette chronique sont somme toute très mineurs et ne portent pas atteinte à la grande qualité de ce roman. Ce roman qui est finalement assez court pourra donner un petit goût de pas assez avec une fin frustrante. J’attends donc la suite afin d’en découvrir plus sur l’univers proposé par l’autrice. On retiendra le système de magie qui pour le moment n’est pas complètement explicité mais qui contient déjà de très bonnes idées.

Conclusion :

Vous l’aurez compris avec ce premier tome Sous le regard de Laria Chloé Garcia nous livre un roman à l’univers qui s’annonce riche. L’écriture toujours fluide de l’autrice saura vous conduire en Linaria où vous passerez un agréable séjour. Maintenant que l’entrée est consommée, j’attends avec impatience le plat de résistance qui j’en suis certain saura corriger tous les petits défauts très mineurs, et enrichir les enjeux géopolitiques de cette série prometteuse.


Autres livre de la même autrice

Autres articles qui pourraient vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :