Aller au contenu

Blitz T1-2 – Cédric Biscay – Harumo Sanazaki – Daitarou Nishihara

Blitz est un manga de type shonen scénarisé par Cédric Biscay et Harumo Sanazaki, illustré par Daitarou Nishihara, publié aux éditions Shibuya. Au programme de ce nouveau shonen : Des parties d’Echecs endiablées et de la réalité virtuelle, le tout sous le haut patronage du maitre Garry Kasparov. Un manga qui plaira aux amateurs du jeu mais pas seulement.

Résumé :

Tom, un collégien qui passe la plus grande partie de son temps à avoir la tête dans les étoiles et le corps loin des bancs de l’école à un coup de cœur pour Harmony, la reine des échecs. Afin de pouvoir l’approcher il va tout faire pour rentrer dans le club très select de son collège. Pour cela, il a deux mois pour tout connaitre de ce jeu. Heureusement pour lui un vieux monsieur semble possédé une machine capable de l’aider. C’est alors qu’il va rentrer dans la cours des grands et entamer avec ses camarades un tournoi d’échecs aux enjeux colossaux.

Chronique :

Les échecs, on a vu plus passionnant pour une thématique de manga. Deux personnes assises en face à face à déplacer 32 pièces à tour de rôle. Eh bien détrompez-vous ! Avec Blitz c’est passionnant, et pour cause, remplacer les parties à la sauce combat de Shonen permet d’insuffler un vrai rythme puissant au récit. Ici les pièces sont incarnées par nos personnages qui se voient chevalier ou guerrier partant à l’assaut des murailles adverses.

Les illustrations de Daitarou Nishihara sont très agréables à lire avec une juste dose de détails et une action découpée de manière lisible, le tout dans un univers graphique sans cesse renouvelé. Le travail des expressions faciales des personnages est un vrai plus. Un peu à la manière d’un poker moderne, l’attitude des joueurs d’échec est souvent la clef d’une partie. On notera la recherche graphique aboutie des différentes armes et armures arborées par les combattants.

Côté narratif, le premier tome est particulièrement introductif et doit être rapidement continué par la lecture du second tome afin de mieux découvrir le potentiel de la série. En deux tomes un premier arc narratif est franchi et Tom passe rapidement (peut-être un peu rapidement d’ailleurs) de néophyte à joueur leader dont l’apprentissage va devoir se concentrer sur son attitude impulsive.

Très central à l’histoire, Tom est le personnage que l’on voit sur presque toutes les pages. Mais il n’est pas le seul et une myriade de personnages secondaires l’entourent. On y retrouvera d’ailleurs de nombreux clins d’œil à d’autres œuvres et cultures. On peut prendre par exemple Jean-Marc qui prépare de délicieuses galettes de sarrasin en pleine métropole Nippone.

Conclusion :

Avec deux tomes il est toujours difficile de se faire un avis définitif sur un shonen appelé à en durer  plusieurs dizaines. Avec Blitz l’histoire part sur des bases très solides qui, s’il trouve le parfait équilibre entre combats et développement narratif, promet d’être une nouvelle saga phénomène. Affaire à suivre donc… et cela tombe bien comme cinq tomes sont déjà parus au moment de l’écriture de ces lignes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :